« Chroniques de San Francisco » (tome 1) – Armistead Maupin

« Chroniques de San Francisco » (tome 1) – Armistead Maupin

Bonjour à tous ! Je reviens aujourd’hui pour vous faire un point lecture sur le tome 1 des Chroniques de San Francisco d’Armistead Maupin. Ce livre est dans ma pile à lire du mois de mai comme vous aviez peut-être pu le lire dans mon précédent article.

L’histoire en quelques mots…

Ce premier tome nous propulse dans la fin des années 1970 à San Francisco, temple de la libération sexuelle et de l’affirmation de soi. Mary Ann Singleton arrive tout droit de Cleveland et tente de faire sa place au 28 Barbary Lane, un refuge pour « chats errants ». Sa propriétaire, Mme Madrigal recueille tout type de profils : Michael, jeune homosexuel en quête de l’amour de sa vie, le séducteur Brian et la mystérieuse Mona. A travers ce premier livre, nous suivons leurs aventures…

Pourquoi j’ai aimé ce livre ?

  • L’auteur nous propose un panel très diversifié de profils et types de personnages. Chacun est unique grâce à son histoire, son caractère, ses origines… L’aspect cosmopolite se ressent énormément au fil des pages et c’est plaisant à lire. Au vu du grand nombre de protagonistes, il est certain que vous réussirez à vous reconnaître en l’un d’eux. C’est là, selon moi, la véritable force de ce premier tome.
  • Le ton utilisé par l’écrivain permet d’apprécier pleinement sa lecture. Le texte est fluide et très agréable à lire. En toute honnêteté, on ne voit pas les pages défiler. Bien qu’il n’y ait pas un suspense incroyable (ce n’est pas l’objectif de l’auteur), j’ai été happée et n’arrivais pas à m’en décrocher. Les petites touches de mystère y sont pour beaucoup.   
  • Les pointes d’humour sont également récurrentes dans ce premier tome. Il s’agit donc d’une véritable lecture « feel good » !

En clair, j’ai été vraiment transportée tout au long de ce livre. Je vais prochainement me procurer le deuxième tome. Il sera très certainement dans ma PAL du mois de juin !

Un peu de négatif ?

Comme à mon habitude, j’essaie d’être partiale dans ma revue. J’ai donc cherché des points négatifs et la tâche n’a pas été simple. L’un des points négatifs – qui peut également être perçu comme un point positif selon moi – est la quantité de personnages. Il y en a énormément et leurs histoires se croisent régulièrement. Il est donc parfois difficile de se rappeler certains détails. Le lecteur peut avoir tendance à être perdu à certains moments… Autre point négatif : il arrive parfois que l’on ne sache pas vraiment où l’auteur veut en venir. Armistead Maupin sème des détails, parfois trop, qui sèment le doute chez le lecteur. Bien entendu, il s’agit d’un premier tome, il est donc normal que l’on n’ait pas tous les éléments dès le début. Peut-être que ce que l’on a dû mal à comprendre dans ce livre sera expliqué dans les prochains…

Voici pour ma revue de « Chroniques de San Francisco T1 » d’Armistead Maupin. J’espère que ça vous a plus. On se retrouve très vite pour un nouvel article !

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Mail
Back to Top